Nandrolone

Qu’est ce que c’est ?
On peut dire qu’aujourd’hui c’est probablement le Deca-Durabolin, le stéroïde anabolisant le plus rÉpendu. A l’origine fabriqué par la société Organon (depuis 1962), la Nandrolone est actuellement fabriqué sous les noms différents (Anaboline, Androlone, Extraboline, Turinabol etc.) par beaucoup de fabricats légitimes et illégitimes.

Quels sont ses effets bénéfiques ?
Le Deca-Durabolin (Nandrolone) a des effets anabolisants forts (pour Être plus prÉcis, il est 2,4 fois plus anabolisant que la testostérone), mais ses effets androgènes sont assez faibles (approximativement 1/5 de la testostérone), ce qui le fait plus adapté à ceux qui ont des prédispositions au grossissement de la prostate,à l’acné vulgaris, à l’alopécie et aux autres effets similaires des substances androgéniques. La Nandrolone provoque la rétention d’eau dans les articulations ce qui affaibli considérablement la douleur lors des exercices avec haltères. Par ailleurs, cette substance stimule la synthèse des fibres de collagènes et fait augmenter le contenu minéral osseux.

Quels sont ses effets secondaires ?
L’effet secondaire principal du Deca-Durabolin, c’est qu’il supprime la production de testostérone endogène dans l’organisme. Il est donc nécessaire de faire un traitement simultané et poste-cycle pour renouveler cette production. NE JAMAIS utiliser de la nandrolone sans avoir une réserve suffisante de médicaments de soutien qu’il s’agit d’une substance de longue emprise avec des effets suppressifs sur la testostérone très forts. L’étude des scientifiques de l’Université L’Aquila faite en 2007 a constaté que l’endommagement de cellules endothéliales des vaisseaux dû à  la nandrolone est 11-fois plus important que leur endommagement par la testostérone.

Quelle est l’utilisation recommandé ?
La Nandrolone est toujours utilisé en stack avec d’autres médicaments. Presque tous les stéroïdes peuvent être associés À  la nandrolone, bien que le Winstrol est vraisemblablement le meilleur stack partenaire. En principe, le Tamoxifen et le Clomid sont indispensables. La dose hebdomadaire habituelle de ce stéroïde intramusculaire représente 200 À  800 mg. Le Deca-Durabolin n’est pas convenable pour des sportifs qui participent aux compétitions officielles qu’le temps de sa détection est de douze À  dix-huit mois après le traitement.